Investissement immobilier

Achat immobilier ancien

Faire l’acquisition d’un bien immobilier ancien permet de bénéficier de deux avantages d’ordre économique.

 

  • L’immobilier ancien est généralement 20 à 30 % moins cher que le neuf, pour des prestations équivalentes (même type de bien, même surface, même environnement) ;
  • Un logement ancien est susceptible de voir sa valeur augmenter plus rapidement, par exemple s’il est situé dans une zone très demandée. De plus réaliser des travaux de rénovation énergétique peuvent être en partie financés par des aides ou donner lieu à des réductions d’impôts selon la législation en vigueur.

À terme, les chances de plus-value sont donc plus importantes que dans le neuf et donne lieu à des avantages fiscaux.

 

  • Le prêt à taux zéro existe pour l’immobilier ancien, à condition de devoir réaliser des travaux dont le montant représente 25 % du coût total.

 

  • Le dispositif Pinel pour l’investissement locatif peut aussi s’appliquer à un logement ancien, si celui-ci nécessite d’être réhabilité parce qu’il ne répond pas aux critères de décence, ou s’il s’agit d’un local commercial ou professionnel transformé dans le but d’être habité.

Faire L’acquisition d’un bien immobilier neuf

Des espaces optimisés pour une meilleure qualité de vie

Les logements neufs ont été conçus pour répondre à tous vos besoins. Pratiques, lumineux, bien agencés, ils s’adaptent à votre style de vie.
Par ailleurs nous vous laissons le choix des finitions : parquet, moquette, carrelage…

Des normes techniques et environnementales dernière génération

L’immobilier neuf est soumis aux règlementations en vigueur. Votre nouvel appartement respectera donc les normes techniques et environnementales les plus récentes.

Le raccordement à la fibre dans tous les immeubles

Tous les nouveaux programmes neufs sont automatiquement raccordés à la fibre optique.

Des frais d’entretien limités

Alors qu’un logement ancien peut parfois réserver de mauvaises surprises et nécessiter des travaux imprévus (sans oublier le remplacement d’équipements vétustes et la rénovation nécessaire pour re-décorer ou réorganiser les pièces), acheter dans le neuf évite de tels frais supplémentaires.

Par ailleurs, les parties communes d’une résidence neuve (façades, toit, cages d’escalier, ascenseur) ne nécessiteront pas de rénovation avant plusieurs années.

Les frais de notaire réduits

En achetant dans le neuf, les frais de notaire et d’enregistrement sont généralement deux fois moins élevés. Ils correspondent à 2,5 % ou 3 % environ du prix du logement, car dans l’immobilier neuf le prix de vente inclut déjà la TVA.

Exonération de la taxe foncière durant 2 ans

Vous pouvez bénéficier, dans de nombreuses communes de l’exonération de la taxe foncière si vous occupez votre logement neuf à titre de résidence principale ou secondaire. Cet avantage est valable pendant les 2 ans suivant l’achèvement de la construction.

TVA à taux réduit sur certaines opérations

Lorsqu’on achète un bien immobilier, la TVA est comprise dans le prix de vente. Celle-ci s’élève le plus souvent à 20% de ce prix. Dans certains cas, il est possible de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % au lieu de 20 % pour l’achat de sa résidence principale. Ce dispositif est soumis à conditions : localisation en zone ANRU, plafond de ressources et le logement doit être une résidence principale.

Des prêts pour aider l’accession dans le neuf

Des aides financières peuvent faciliter votre premier achat immobilier : prêt à taux zéro (PTZ), prêt social location-accession (PSLA).

Le Pinel : un super coup de pouce fiscal

Les investisseurs qui choisissent d’acheter un logement neuf pour le louer peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d’avantages fiscaux.
Le dispositif Pinel offre une réduction d’impôt sur le revenu de 12, 18 ou 21 % répartie sur 6, 9 ou 12 ans, dans la limite de 300 000 € (sous condition de ressources du locataire et d’un plafond de loyer). Vous pouvez même louer votre logement à un parent ou un enfant, s’il ne fait pas partie de votre foyer fiscal.

Se constituer un patrimoine durable tout en sécurisant sa famille

L’immobilier reste un placement sûr : sa valeur tend à augmenter à long terme. Un appartement neuf, qui ne nécessite aucuns travaux de rénovation et offre des performances énergétiques optimales, favorise une bonne revente, et permet même d’imaginer une plus-value.

Une protection juridique solide pendant 10 ans

En achetant un logement neuf, vous bénéficiez d’une protection juridique solide, qui vous couvrira pendant plusieurs années. Trois garanties engagent la responsabilité du constructeur.

  • La garantie de parfait achèvement
    Elle couvre l’ensemble des désordres et des malfaçons qui ont été notés sur le procès-verbal de réception des travaux ou qui sont apparus au cours de l’année qui suit la date de ce procès-verbal (dans ce second cas, les vices doivent être signalés par un courrier de mise en demeure adressé en lettre recommandée).
  • La garantie biennale
    Elle couvre tout mauvais fonctionnement des équipements « dissociables de la construction », c’est-à-dire les éléments que l’on peut enlever sans endommager le bâtiment (radiateurs, robinetterie, volets et portes), pendant 2 ans, à partir de la date de réception des travaux.
  • La garantie décennale
    La garantie décennale impose au constructeur de réparer les dommages survenus au cours des 10 années suivant la réception et qui, soit compromettent la solidité de l’ouvrage construit (par exemple, risque d’effondrement), soit rendent l’immeuble construit impropre à sa destination (par exemple, défaut d’étanchéité, fissurations importantes). Elle s’étend aux éléments d’équipements indissociables de l’ouvrage (canalisation, éclairage…).